Le club YDRAL France a été créé en 1990 par quatre passionnés du sud de la France, amoureux des véhicules anciens, et en particulier de ceux mus par un moteur YDRAL.

Ce moteur a été produit entre 1947 et 1960 par la société du même nom, créée par Anatole Lardy en 1923. Il a équipé d'innombrables marques de deux-roues (cyclos, motos, scooters), de triporteurs, de voiturettes et même de motoculteurs.

Le club réunit de nombreux amateurs en France, en Europe, mais aussi aux USA et même en Australie. Il s'attache à  faire vivre et revivre des machines équipées de moteurs Ydral, en tissant des liens entre ces amateurs, en fournissant de la documentation, des conseils et des pièces de rechange. Il publie tous les trois mois un bulletin pour ses membres. Il organise des événements permettant de réunir des machines, pour des balades amicales ou des expositions. Il participe à des manifestations présentant des véhicules d'époque.


En complément de site web classique, le club a aussi une page Facebook dédiée, dont l'accès est publique, mais dont seuls les gestionnaires ont le droit de poster des photos ou des informations. Toutefois il est possible de commenter et de poser des questions via la messagerie associée à Facebook. Nous y répondons plus ou moins vite, mais nous répondons.


Page Facebook YDRAL Café


Page Facebook Club YDRAL


Le livre YDRAL toujours disponible. C'est la bible pour les amateurs de moteurs YDRAL et aussi de l'histoire passionnante d'une entreprise familiale française. Pour le prix d'un petit plein de carburant vous pourrez voyager dans le temps, autant de fois que vous le voudrez.

Format 25.8x25.8, couverture rigige et dos carré cousu main, 208 pages en couleur, papier 135 gr, imprimé en FRANCE, plus de 750 documents et photos, plus de 70 marques présentées.

Cliquez sur livre pour en savoir plus !

 

 

 

 

Cliquez sur la carte

Localisez les membres du club Ydral

Cliquez sur la carte


Pour une mise en contact avec la personne d'une localité donnée, passer par le club.

Quoi de neuf sur le site YDRAL ?

Le club Ydral France est sur Facebook

 


L'ANNEE 2020, 30 EME ANNIVERSAIRE DU CLUB YDRAL.


Rencontre 2020, entre 2 confinements, le Club se retrouve à Suresnes, là où tout a commencé


Suresnes Auto Rétro, c’est 2 jours d’occupation par plus de 200 véhicules anciens de l’esplanade du Fécheray et sa sublime vue sur Paris et sa banlieue Ouest. Synchroniser la rencontre 2020 avec cet évènement c’était l’opportunité d’utiliser les 2 jours pour commémorer dignement les 30 ans du Club. 3 temps forts ont donc émaillé le week-end.


Samedi, ce fut la descente au 83 rue Carnot pour y apposer symboliquement une plaque commémorative sur la façade de l’ancienne usine Ydral avec la joyeuse complicité des autorités de la ville. Le cortège de 11 machines propulsées par des moteurs Ydral a ainsi pu défiler dans le centre ville et stopper la circulation le temps d’immortaliser l’évènement sous les yeux ébahis des habitants du quartier. La remontée sur l’esplanade - 120 m de dénivelé - a été l’occasion de tester la puissance maxi des mécaniques.



De vaillants scooters même en côte


Samedi soir, après la tenue de l’Assemblée Générale, l’ensemble des participants de la journée, motorisés ou non, se retrouve pour diner au Campanile de Suresnes. C’est l’occasion de remettre en remerciement au Président et à chacun des ex-Présidents du Club un souvenir pour l’énergie et le dévouement dont ils ont fait preuve tout au long de ces 30 ans de vie.



                        Erick Viéville le Président                                                Jacquotte Jacquesson


Dimanche matin c’est la traditionnelle balade, mais cette année c’est un circuit de 25 km périurbain. Il est truffé de pépites destinées à monter les charmes et les richesses de l’Ouest Parisien : Départ de 9 machines pour une boucle dans le bois de Boulogne, le Château de Bagatelle, et le bâtiment ultramoderne de la fondation Louis Vuitton abrité dans le jardin d’acclimatation.



Pierre Leduc, Marc David et Erick Viéville sur leur monture dans les beaux quartiers


Puis les rives de Seine, parsemées de bâtiments historiques, nous conduisent jusqu’au Parc de St Cloud pour une pause au niveau de l’ancien Château Royal disparu dans les flammes en 1871.



En stars devant Bleriot Aéronautique


Retour en remontant doucement à travers les beaux quartiers du Val d’Or et enparcourant la très remarquable Cité des Jardins de Suresnes toute de briques vêtue.


Un OVNI, sans petit homme vert, dans les rues de Suresnes